homme dans un hamac en montagne et sous la pluie

20 Conseils d’Experts sur le Camping en Hamac pour rester à l’aise toute la nuit

Le camping en hamac a de belles heures devant lui. Grâce à l’apparition de hamacs de camping plus confortables et plus durables, un nombre croissant de personnes sont décidées d’abandonner leur tente pour dormir au-dessus du sol, en mode survie.

Et pourquoi pas ? Y a-t-il une meilleure façon de se détendre que de se balancer doucement entre deux vieux chênes ou sapins au milieu de nulle part? Certainement pas. Le camping en hamac amène la détente à un tout autre niveau, même s’il ne faut pas nier que passer de la tente au hamac demande un temps d’adaptation. C’est pourquoi nous avons rassemblé ces 20 conseils de camping en hamac pour vous permettre de démarrer plus rapidement – et plus confortablement.

Du choix du hamac, en passant par son installation, et jusqu’au fait de rester au chaud à l’intérieur, il y a beaucoup de choses à prendre en compte lorsque vous campez dans un hamac pour la première fois. Nos conseils sont utiles aussi bien aux campeurs débutants qu’aux vétérans chevronnés.

 

1 – Choisir le Bon Hamac

Comme tout autre équipement de plein air, les hamacs sont disponibles dans différentes formes, tailles, matériaux et qualités. En les observant à l’oeil, ils se ressemblent tous mais il existe des différences importantes qui les distinguent.

Il y a généralement deux options pour les hamacs : une personne et deux personnes. Un hamac pour une personne vous fera gagner du poids et de l’espace dans votre sac à dos, mais un hamac pour deux personnes vous donnera plus d’espace pour vous déplacer et vous mettre à l’aise. Pour dormir, un hamac pour deux personnes vous offrira un confort optimal, même si vous y dormez seul.

Vous devrez également tenir compte du type de matériau avec lequel le hamac est conçu. Les meilleurs hamacs sont fabriqués avec un nylon 70D ripstop pour protéger contre les frottements et offrir une structure suffisamment robuste afin de supporter aisément quelques centaines de kilos.

Réfléchissez à l’usage le plus fréquent que vous ferez de votre hamac. Certains hamacs sont livrés en jeux complets avec moustiquaire ou filet pour empêcher des insectes ou encore avec des bâches pour vous protéger de la pluie. Allez-vous bivouaquer par beau temps ? Voulez-vous être dehors quand il pleut ? Ou cherchez-vous une solution de camping simple pour vous être en hauteur ? Notre comparaison des meilleurs hamacs de randonnée actuels pourrait vous aider.

En outre, il est judicieux d’investir dans des sangles solides pour accrocher votre hamac. Préférez des sangles de haute qualité qui peuvent s’enrouler autour d’arbres de différentes tailles et se fixer à votre hamac à l’aide d’un mousqueton épais.

sangle de fixation hamac sur un arbre

 

2 – Choisir le Bon Moment de l’Année

Camper dans un hamac devient beaucoup moins amusant lorsque vous choisissez une saison sous-optimale pour camper. Si les férus du camping au hamac peuvent dire que vous pouvez camper toute l’année, nous ne sommes pas de ceux-là. Assurez-vous que les températures ne descendent pas sous les 5°C pendant la nuit et que les chances de précipitations sont faibles, car vous n’aurez pas d’endroit où vous abriter de partenaire contre qui vous blottir pour vous réchauffer.

De manière évidente, il est préférable de camper au début de l’été, une fois que le temps s’équilibre avec des journées ensoleillées et des nuits chaudes.

 

3 – Apportez une Tente lors de Votre Première Sortie

À chaque fois que vous essayez une nouvelle méthode, il est important d’avoir un plan de secours. Dormir dans un hamac peut donner l’impression d’être bercé au pays des rêves, mais il arrive parfois que l’on n’ait pas la bonne installation et qu’il soit presque impossible de s’endormir. (Nos conseils pour le camping en hamac ci-dessous vous aideront cependant à y remédier). Il est donc plus sécurisant d’avoir une tente sous la main, juste au cas où.

 

4 – Choisir des Arbres Bien Espacés

hamac dans la montagne avec bâche

Est-ce l’un des conseils les plus évidents pour le camping en hamac ? Oui. Est-ce aussi l’un des plus faciles à oublier ? Absolument. Votre hamac a une capacité d’extension très importante. Choisissez des arbres qui sont assez éloignés les uns des autres pour pouvoir accrocher votre hamac et vous assurez qu’il soit suffisamment tendu. Plus votre hamac est tendu, mieux c’est lorsque vous envisagez d’y passer la nuit. Dormir dans un hamac qui se love autour de vous, c’est sympa pour une courte sieste à l’ombre d’un arbre, mais clairement pas pour y passer une nuit complète. Sous peine d’avoir mal au dos.

 

5 – Prenez de l’Élan pour Attacher vos Sangles

Choisir un arbre avec un tronc large et solide présente un inconvénient potentiel : il peut être compliquer de passer ses bras autour du tronc pour attacher les sangles. Face à cette situation il vous faudra simplement lancer la sangle d’un côté du tronc et de la récupérer avec l’autre main de l’autre côté du tronc. Oui, vous aurez l’impression de serrer l’arbre dans vos bras, mais ça marchera.

Une fois que vous avez une sangle dans chaque main de chaque côté de l’arbre, faites passer l’extrémité fixe par l’extrémité bouclée et enclenchez la sangle aussi fermement que possible. Utilisez un mousqueton pour attacher votre hamac à l’une des boucles des sangles d’ancrage et répétez l’opération sur l’arbre opposé.

 

6 – Se Protéger Contre les Dangers Potentiels

Au moment de choisir l’emplacement de votre bivouac, assurez-vous de ne pas vous trouver dans une zone dangereuse. Choisissez des arbres vivants et épais qui ne se plient pas ou ne se cassent pas une fois que vous êtes assis dans votre hamac nouvellement installé. Assurez-vous également de jeter un coup d’œil au-dessus : Les branches ou fruits qui menacent de tomber dans l’arbre contre lequel vous vous êtes établis pourraient aussi rendre votre nuit bien moins agréable.

hamac dans la nature avec une bâche protection de pluie

Pensez à vérifier la faune environnante. des fourmilières ou encore des ruches, à proximité de votre lieu de campement pourraient gâcher votre repos bien mérité.

7 – Installez-Vous à plus de 70m d’une Source d’Eau

Comme le recommande le programme Leave No Trace, installez votre hamac à au moins 70m de toute source d’eau. C’est non seulement l’un des meilleurs conseils pour le camping en hamac, mais il devrait être suivi à presque chaque voyage de camping.

8 – Passez facilement de la position dodo à la position relaxation

C’est l’un des meilleurs conseils de camping en hamac à retenir lors de la première installation. Si vous préférerez une toile tendue quand il est temps de dormir, un peu plus de relâchement quand vous essayez de vous mettre à l’aise avec un bon livre ou de profiter de la vue sera bien plus confortable. Vous serez alors à mi-chemin entre les positions allongé et assis pour vous relaxer au mieux.

La plupart des hamacs sont équipés des sangles permettant d’ajuster la tension de la toile à souhait. Pour positionner votre hamac en mode détente, il vous suffira de faire glisser le mousqueton de quelques crans. Remontez-le quand il est temps de vous endormir. C’est un jeu d’enfant.

 

9 – Trouvez Votre Position de Sommeil Idéale

Dormir dans son hamac peut demander un certain temps d’adaptation. Dormir sur le ventre est à proscrire, sauf si vous voulez vous réveiller avec un mal de dos. En général, dormir sur le dos ou sur les côtés est le plus confortable. Ajoutez des couvertures et des oreillers pour transformer le hamac en lit comme à la maison – et pour rester au chaud.

Il vous faudra peut-être vous déplacer et bouger pour découvrir la position qui vous convient le mieux

 

10 – Rester au Chaud Grâce à un Sous-Dossier et à un Matelas

matelas pour matelas protection froid et vent

C’est l’un des conseils les plus importants pour le camping en hamac en hiver, ou dans les climats plus froids en général. L’air circule librement sous un hamac suspendu et votre corps se trouve en contact quasi direct avec l’air froid qui vous entoure. L’ajout d’un matelas même fin est très utile, car en plus d’apporter du confort, il maintient au chaud. Votre corps bénéficie donc d’une protection supplémentaire contre le froid et le vent.

 

11 – Prendre une Couverture Pendant la Nuit

Tout comme vous le feriez si vous dormiez dans une tente, le fait de dormir avec une couverture vous aide à rester au chaud et à vous sentir bien toute la nuit. En particulier, si votre visage est à l’air libre et ainsi exposé aux éléments et aux courant d’air, une couverture vous permettra de rester bien au chaud toute la nuit.

 

12 – Suspendre une Bâche Pour rester au Sec

C’est maintenant qu’une fois de plus, les haubans peuvent s’avérer fort utiles. Il vont trouver une fonction par temps de pluie. Il suffit de tendre le hauban à 1m / 1m50 au-dessus du hamac puis de faire passer une bâche au-dessus. Il suffira alors d’attacher chaque extrémité de la bâche au sol avec des haubans supplémentaires et quatre piquets de tente.

Il n’est pas indispensable d’étendre la bâche sur les quatre points, mais cela est souhaitable pour éloigner les précipitations et vous donner un peu plus d’espace et d’air pour respirer.

L’autre option est d’opter pour une tente hamac avec sa propre couverture.

 

13 – Equipez-Vous de Filets Pour Empêcher les Insectes d’Entrer

C’est peut-être l’un des conseils les plus évidents pour le camping en hamac, mais n’oubliez pas de mettre en place des filets avant de vous endormir au risque de vous réveiller dévoré. Vous pouvez faire un système de hamacs fermés en utilisant des pinces à lier pour relier l’ouverture de votre hamac, ou vous pouvez choisir un système de filet pour couvrir l’ensemble du hamac. L’avantage d’un système de filet fermé est qu’il vous permet de vous reposer dans votre hamac ou de lire un livre avec une circulation d’air mais sans être harcelé par les moustiques et autres insectes nocturnes.

 

14 – Essayez d’Accrocher 2 Hamacs à 1 Arbre

Il y a de fortes chances pour que vous ne soyez pas seul à camper en hamac. Si c’est le cas, il est possible que seuls quelques arbres soient disponibles pour y accrocher votre hamac. Pire encore, il se peut qu’il n’y ait que deux arbres pour accrocher plusieurs hamacs.

hamac avec fixation tandem de eno

Nous vous conseillons d’opter pour le système de hamacs tandem d’ENO, qui permet de mettre deux hamacs en parallèle en utilisant un seul ensemble de points d’ancrage. C’est une excellente option pour garder vos camarades de camp proches tout en conservant votre espace personnel.

L’autre solution consiste à empiler les hamacs les uns au-dessus des autres. Veillez à laisser suffisamment d’espace entre chaque hamac pour que, lorsque vous les empilez, les hamacs ne s’affaissent pas les uns sur les autres. Si vous choisissez cette solution il faudra trouver une solution pour fixer le hamac le plus haut et pour pouvoir y accéder simplement.

 

15 – Utiliser un Hauban Pour Stocker Vos Affaires

Sans tente, il n’est pas aussi facile de ranger ses affaires. Si vous faites du camping en voiture, ce problème est moins important. Mais si vous décidez d’aller camper en hamac dans l’arrière-pays, il y a moins de possibilités de garder votre sac à l’écart du sol et des bestioles. En attachant un hauban au-dessus ou en dessous de votre hamac avec une série de boucles, vous disposez de nombreux points d’attache pour ranger votre matériel.

Vous pouvez également utiliser un mousqueton pour vous attacher à l’un des points d’ancrage entre votre hamac et l’arbre afin de surélever votre équipement ou votre sac à dos.

16 – Agrémenter Votre Installation de Camping en Hamac Avec des Accessoires

Tous les conseils sur le camping en hamac ne doivent pas se concentrer sur l’essentiel ! Avec la popularité croissante du camping en hamac, il existe maintenant des dizaines d’accessoires que vous pouvez ajouter à votre hamac pour le rendre encore plus confortable. Il y a des lampes à ficelle à accrocher au-dessus du hamac pour créer une ambiance, des pochettes pour garder les petits objets à proximité, et des supports portables au cas où vous camperiez dans une zone où il n’y a pas assez d’arbres.

 

17 – Voyagez léger

Pour les randonneurs, un des grands avantages du camping en hamac est la légèreté de l’installation. Les hamacs eux-mêmes pèsent en général près d’un kilo ; ce sont les accessoires supplémentaires qui peuvent augmenter le poids. Pensez à ce dont vous avez réellement besoin et à ce dont vous pouvez vous passer pour garder votre paquetage aussi léger que possible.

 

18 – Retirez Votre Hamac Lorsque Vous Partez

Beaucoup de campeurs laissent leur hamac pendu s’ils quittent le camping pendant un certain temps, mais cela permet non seulement aux feuilles et à la saleté de s’accumuler dans le hamac, mais cela ajoute aussi un piège supplémentaire pour les animaux sauvages ou les enfants.

Comme les hamacs sont généralement suspendus entre deux mousquetons, il est facile de les monter et de les descendre. Ce petit détail peut réduire la probabilité d’un accrochage avec une créature que vous n’aviez pas prévu.

 

19 – Nettoyer Facilement la Sève des Sangles d’Ancrage

Inévitablement, une fois que vous aurez enroulé vos sangles autour de quelques arbres, vous finirez par avoir de la sève collante (ou pire de la résine de pin) sur vos sangles – et peut-être même sur vous-même. Alors comment éliminer cette petite nuisance ? Tout désinfectant pour les mains à base d’alcool fait l’affaire. Assurez-vous de tester d’abord une petite partie de votre hamac, puis appliquez généreusement le désinfectant, en le faisant pénétrer pour libérer la prise de la sève sur les sangles de votre hamac.

Cette astuce du désinfectant pour les mains fonctionne également pour les vêtements et le matériel afin d’éviter que la sève des arbres ne détruise tout ce que vous avez apporté lors de votre trekking.

 

20 – Nettoyez Votre Hamac Régulièrement Pour Augmenter sa Longévité

C’est peut-être l’un des conseils les plus importants pour le camping en hamac, car il peut être si facile à oublier – la saleté accumulée peut lentement ronger votre équipement. C’est pourquoi le lavage régulier de votre hamac vous permettra de le garder frais et prêt à l’emploi pendant de nombreuses années. C’est aussi très facile. Retirez les mousquetons et ajoutez le hamac dans un lave-linge. Ajoutez un détergent doux, lavez à l’eau froide au cycle délicat, puis faites sécher sur une corde.